Sarah Fricot : " Mo anvi montre ki seve krepi ena mem valer ki ninport ki seve"

Total Views : 15839
Zoom In Zoom Out Read Later Print

Avez-vous déjà eu honte de vos cheveux parce qu'ils sont crépus et vous hésitez à partir dans un salon de coiffure à cause des regards que vont vous lancer les autres ? Pas de panique ! 

Sarah Fricot, une jeune femme passionnée par la coiffure et qui a un amour indéfectible pour traiter les cheveux crépus veut casser le tabou, cesser cette mauvaise perception et souhaite apporter un changement de mentalité sur ce que les gens pensent des cheveux crépus. " Mo mari anvi kas sa mantalite ek sa timidite  ki boukou pa rod anvi al kot kwafer akoz zot santi zot mal-a-lez akoz enn bann regar vexan ek bann mantalite kwinse. Mo anvi montre ki seve krepi ena mem valer parey kouma ninport ki tip seve kot sakenn ena so valer dans so fason." 



Cette jeune femme de 30 ans, originaire de Curepipe et habitante de Deux frères s'est lancée dans la coiffure il y a environ un an et depuis c'est le coup de foudre total. Elle raconte après une annonce sur sa page Facebook "Grace hair",  qu'elle a accueilli sa première cliente qui venait d'une région assez lointaine. Elle explique que ses cheveux étaient crépus sans produits chimiques et elle voulait faire un "brushing". Prise de panique, Sarah avoue qu'elle était très stressée et qu'elle avait les mains qui tremblaient. Elle ajoute qu'elle n'avait rien de luxe comme dans les salons de coiffure, elle avait une simple chaise mais elle a fait tout son possible pour mettre la cliente à l'aise. "C'était un défi à relever." souligne-t-elle. Le "brushing" complété, Sarah affirme avoir poussé un ouf de soulagement lorsqu'elle a constaté un sourire sur le visage de celle-ci qui était plus que satisfaite et qui ne s'attendait pas du tout à un tel chef d'œuvre. Sarah raconte que la cliente lui a payé plus que le tarif initial et depuis cela l'a motivée à persévérer. 

Sarah reconnaît qu'elle n'est pas arrivée là seule, mais par la grâce de Dieu et de son entourage. Cette mère de famille a des projets plein la tête et souhaite apporter son soutien à ces femmes qui ont des cheveux crépus, approfondir ses connaissances en "silk press" et ouvrir son propre salon de coiffure. 

Ainsi, avoir des cheveux crépus n'est pas une honte mais un privilège. Vous pouvez contacter Sarah sur le 5975 0262 pour vos coiffures.

#Mnews #mnewsmauritius #a1news 

See More

Latest Videos